le festival

FESTIVAL 2018

 

le festival se déroulera du 17 juillet au 12 août 2018.

 

22e édition

 

La musique témoigne du fait que l’essentiel en toutes choses est je ne sais quoi d’insaisissable et d’ineffable ; elle renforce en nous la conviction que voici : la chose la plus importante est justement celle qu’on ne peut pas dire.

Vladimir Jankelevitch, Quelque part dans l’inachevé, 1978.

.
La musique est un art de l’écoute, de la conversation et de l’hospitalité, valeurs montagnardes s’il en est. Au Festival de Chaillol, la musique offre à chacun un espace précieux qui invite à des rapports plus simples aux autres et aux choses, à une pleine présence débarrassée du superflu.

.
Cette manière de faire lien est si subtile, délicate - ineffable dit le philosophe - que certains lui contestent sa réalité, doutent de son utilité, au prétexte qu’on ne sait en mesurer l’immédiate et incontestable efficacité, comprenez chiffrée : «Qu’est-ce la musique peut pour nous, ici, qui avons tant de difficultés à résoudre... Nous avons besoin de concret, de tangible, pas d’une vibration de l’air...».

.
Vibration de l’air, la musique l’est, au sens fort du terme, comme on dit des hommes qu’ils sont une vibration de l’Être. Entre les deux, entre cette fréquence-ci que façonnent musiciens et compositeurs, et cette autre, ce battement universel qui palpite au secret de nos coeurs, se nouent des liens essentiels qui ancrent l’Homme dans sa vibrante humanité.

.
Cette nouvelle édition du Festival de Chaillol invite à une expérience joyeuse et savoureuse, celle du dialogue qui se renouvelle chaque soir, de vallée en vallée, entre les paysages sonores qui s’épanouissent dans les églises et chapelles et les paysages naturels des vallées alpines qui les accueillent. Entre les deux, il y a vous et nous, que la musique relie en de purs moments d’allégresse.

.
Michaël Dian directeur

.

 

Festival 2018