CARTE BLANCHE À JONAS VITAUD

récital

Billetterie

10/08/2016 - 21h

Église - La Bâtie Vieille Communauté de communes Serre Ponçon - Val d'Avance

présentation

Le pianiste Jonas Vitaud présente en deux soirées, deux facettes de son engagement de musicien. En soliste, avec le programme de son nouveau récital, dans une très belle mise en regard des oeuvres ultimes pour piano de Liszt avec celles de Dutilleux, puis au sein du trio Ceres, aux côtés de la violoncelliste Noémi Boutin et du violoniste Julien Dieudegard, dans un programme consacré à Beethoven, Schumann et Stroppa.

 

Invité au festival de Chaillol en 2014 par Simon Zaoui pour un programme à quatre mains et deux pianos, Jonas Vitaud revient cette année pour deux concerts, l’un en soliste, et l’autre en trio. Seul, il choisit un programme consacré à Liszt et Dutilleux, deux compositeurs pourtant très opposés, mais qu’il réunit en comparant la longévité de leur carrière, la profondeur et la tourmente de leur langage ainsi que le rôle essentiel du silence dans leur musique. C’est avec ses dernières œuvres pour piano que Jonas Vitaud apprend à découvrir Liszt, à la fois virtuoses et subtiles. La plupart d’entre elles sont composées autour de 1881, cinq années avant la mort du compositeur hongrois. Quant à Dutilleux, le pianiste lauréat de plusieurs concours internationaux le rencontre en 2004. Jonas Vitaud travaille avec lui jusqu’à sa mort en 2013. Composés sur quinze ans, ses trois Préludes pour piano enveloppent une tension et une sombre atmosphère qui renvoient à l’angoisse de certaines pièces de Liszt. Au sein du trio Cérès qu’il cofonde en 2006 avec la violoncelliste Noémi Boutin et le violoniste Julien Dieudegard, Jonas Vitaud propose lors d’une seconde soirée, un programme entre romantisme et musique d’aujourd’hui. Les trois musiciens, grâce à leur vivacité et leur soif d’ouverture, jouent le trio op. 70 du maître considéré comme le premier compositeur romantique, Beethoven, ainsi que le trio n°3 op. 110 de Schumann, très inspiré – comme la plupart de ses œuvres – de l’écriture beethovénienne. Le choix du trio de Marco Stroppa, composé en 2005 et revisité en 2008, montre de façon évidente que la musique a été, est et devient…

 

Avec le soutien de Musique Nouvelle en Liberté

distribution

Jonas Vitaud - piano

programme

01 F.Liszt Angelus ! Prière aux anges gardiens
02 H.Dutilleux_Prélude N°1: D'Ombre et de silence
03 F.Liszt_Klavierstücke, S192 N°3
04 H.Dutilleux_Prélude N°2: Sur un même accord
05 F.Liszt_Valse oubliée N°1, S 215 N°1
06 F.Liszt Nuage gris, S199
07 H.Dutilleux_Prélude N°3: Le jeu des contraires
08 F.Liszt_Mephisto-Valse, S 514 N°1
09 H.Dutilleux_Piano Sonata opus 1: Allegro con moto
10 H.Dutilleux_Piano Sonata opus 1: Lied
11 H.Dutilleux_Piano Sonata opus 1: Choral et variations

autres liens

Site de Jonas Vitaud

pour s'y rendre

Calculer un itinéraire depuis :

voir aussi