le projet

Des mots pour en parler par Hervé Cortot , président de l'Espace Culturel de Chaillol

(texte écrit à partir d'un travail collectif réalisé par le CA et l'équipe)

 

"Je suis"

Un espace de rencontres, fédérateur, qui génère sa dynamique à la fois dans une itinérance et une continuité.

Un espace de rencontres pour les échanges dans la confiance, du partage dans la générosité, une convivialité qui suscite un esprit de fête et du lien social.

Le lieu d'un esprit collectif pour co-construire et faire ensemble.

Un élan dynamique, enthousiaste, énergique dans un souci de qualité, d'exigence.

Un élan tourné vers l'innovation, la curiosité dans la sobriété.

 

"J'ai"

Un attachement à l'ouverture, au voyage, au nomadisme dans un territoire porteur de continuité, de constance, se nourrissant d'une vie rurale paysanne faite de labours et de semis, de fidélité et d'appartenance à une culture montagnarde originale, entre Alpes et Provence.

 

Les territoires de la création par Michael Dian, directeur l'Espace Culturel de Chaillol

 

La saison de l'Espace culturel de Chaillol traduit idéalement son positionnement vis à vis de la création, envisagée de manière exigeante, généreuse et ouverte aux influences les plus diverses du monde contemporain. Pendant longtemps, les musiques de l’oralité, populaires ou improvisées, ont été considérées avec condescendance quand il ne s’agissait pas tout simplement de mépris. Il en a été souvent de même pour les musiques extra-européennes, souvent confondues avec un folklore en péril à protéger. À l’évidence, la modernité n’était pas de leurs côtés... Or toutes ces expressions musicales sont vivantes. Elles s’inventent chaque jour et se reformulent en puisant dans une mémoire et une tradition toujours présentes. Si elles choisissent moins fréquemment de passer par le crayon, certaines de ces musiques sont pour autant érudites, complexes, composées et traduisent, comme toute création authentique, un véritable point de vue sur le monde. Au festival de Chaillol, ces musiques ont acquis une place importante dans la programmation et les exemples sont nombreux parmi les propositions formulées ces dernières années, aux côtés de moments tout aussi essentiels qui présentent les oeuvres phares de la création ou du patrimoine savants européens. Nulle opposition entre ces différentes formes de la création, mais une complémentarité nécessaire, un écart fructueux et nourrissant entre ces différentes manières de se situer dans le monde musical contemporain. Cette définition de la création contemporaine, élargie mais toujours exigeante, ouverte mais attentive à la qualité des mémoires investies autant qu’à celle des écritures proposées, offre la possibilité de perspectives neuves, de conjonctions fécondes. Elle permet de soutenir une écriture singulière de la programmation, d’envisager un rapport au public mieux à même de faire découvrir les différentes modalités de la création musicale contemporaine.

 

Le développement durable au coeur des enjeux du festival par Flore Escande, administratrice de l'Espace Culturel de Chaillol

L'Espace culturel de Chaillol, depuis son origine, a cherché à être dans une certaine sobriété de moyens et dans un rapport juste au territoire. Le projet du festival respecte et compose avec celui-ci - notamment par le choix de l'itinérance - en fait un partenaire à part entière, un élément d’écriture de son projet, en valorisant son patrimoine, en mettant à contribution des activités économiques locales et en contribuant à un maillage du territoire permettant au plus grand nombre d’avoir accès à une offre culturelle de qualité.

 

 d'infos sur le festival de Chaillol : un éco festival