SONIA WIEDER ATHERTON

La voix du violoncelle

Billetterie

4/08/2015 - 21h

Église du hameau de Saint-Michel - Chaillol Communauté de communes Champsaur-Valgaudemar

présentation

Sonia Wieder-Artheton occupe une place à part dans le paysage musical français. Soliste à la réputation incontestée, elle met depuis toujours son talent au service des meilleurs compositeurs de notre temps, franchit les frontières trop nettement tracées, déjoue les assignations à répertoire. Portée par une conception aventureuse de la musique, elle livre un récital original, où se mêlent, dans un même geste libre et généreux, une Suite de Jean-Sébastien Bach, quelques mélodies de Nina Simone, une création de Pascal Dusapin, un chant juif... Unique et indispensable.

 

Elle dit sa tombée en amour du violoncelle enfant. Est-ce ce rêve qui alimente son extraordinaire énergie ! Son désir, source de joie, qu’elle suit dans toutes ses inflexions, avec obstination et acharnement.

Américaine, elle fait le chemin inverse de ceux de son âge et de son époque.

1980 : Quand les russes rêvent d’occident, elle part en Russie. Elle sait que c’est là-bas seulement qu’elle pourra trouver le chemin de la perfection en matière musicale. Et cela se fait : la rencontre avec Natalia Shakhovskaïa est déterminante. Bouleversante plutôt : elle entend un son comme on en n’entend nulle part ailleurs. Elles deviennent complices, Sonia transcrit, adapte Monteverdi pour leurs violoncelles. L’adolescente qui se levait à cinq heures du matin pour pratiquer deux heures de violoncelle avant le lycée, ne mettra jamais de terme à sa quête. Elle veut comprendre le langage commun à toutes les musiques. Elle aborde Scelsi comme Monteverdi, comme elle plonge dans la pureté de la voix de Nina Simone, qui dit-elle « amène  la musique qu’elle a apprise à son chant indéfinissable. Est-ce qu’on est chez Bach ou dans le gospel ? ». Et Sonia « prête la voix de son violoncelle aux airs de Nina », en y ajoutant de l’électronique si nécessaire.

Exploratrice, elle se passionne pour tous les répertoires. Témoin le programme proposé ici. Pascal Dusapin a écrit pour elle, Wolfgang Rihm, Georges Aperghis...

distribution

Sonia Wieder Atherton - Violoncelle

programme

- Images de Nina Simone
- Deuxième suite de Jean Sébastien Bach
- Les mots sont allés de Luciano Bério
- Immer de Pascal Dusapin
- Sixième suite de Jean Sébastien Bach

autres liens

Site de Sonia Wieder Atherton

pour s'y rendre

Calculer un itinéraire depuis :

voir aussi