Machines musicales

Dialogue poétique

1/03/2014 - 20h30

Église - Sainte Marie de Rosans Communauté de communes de la Vallée de l'Oule

présentation

A l’origine, comme pour tout moment musical, il y a une rencontre : celle du souffle mécanique de l’orgue de barbarie avec les cordes pincées du clavecin. Rencontre de l’instrument ancien, symbole d’une noblesse compassée, et de l’instrument de rue, bruyamment et fièrement populaire. Le souffle de l’orgue semble entraîner le pincé des cordes.

 

Le clavecin de Jean-Marc Aymes se transforme en carillon, en vibration infinie, en machine à danser, l’orgue de Pierre Charial reprend des pièces dont György Ligeti lui-même a commandé l’adaptation à l’interprète. Miroirs, échos, contrastes, les musiques les plus fameuses comme les Baricades Mistérieuses de François Couperin prennent de nouvelles réson-nances. On entendra également des pièces de Giovanni Picchi, William Byrd, Georg-Friedrich Haendel, Bela Bartok, Luc Ferrari et Maurice Ohana.

distribution

Jean-Marc Aymes - clavecin Pierre Charial - Orgue de Barbarie

programme

  • Le Rossignol-en-amour - François Couperin

  • Le Tic-Toc-Choc - François Couperin

  • Les Baricades Mistérieuses - François Couperin

  • Accords joints et opposés - Bela Bartok

  • Echelle de tons pleins - Bela Bartok

  • Danse paysanne - Bela Bartok

  • Passacaglia Ungherese - György Ligeti

  • Carillon - Maurice Ohana

  • The Bells - William Byrd

  • Balli - Giovanni Picchi

  • Musica ricercata - György Ligeti

  • A la recherche du rythme perdu - Luc Ferrari

  • Concerto pour orgue - Georg-Friedrich Haendel

Extraits sonores

pour s'y rendre

Calculer un itinéraire depuis :

voir aussi