JOURNEE SACEM - L'homme qui plantait des arbres

conte musical

Billetterie

19/07/2016 - 21h

Salle polyvalente - Chauffayer Communauté de communes Champsaur-Valgaudemar

présentation

Elzéard Bouffier, un simple berger de Provence, plante des glands chaque jour. En quelques années, une magnifique forêt s’étend et permet à toute une région de revivre… Quatre ans après sa création au festival de Chaillol et après de nombreuses représentations partout en France, Elzéard Bouffier est de retour dans les Alpes, belle occasion de (re)découvrir la partition sonore composée par Georges Boeuf sur la fable philosophique Jean Giono...

 

Commandé par l’Espace Culturel de Chaillol et créé en mai 2013 à Gap, le conte musical L’homme qui plantait des arbres de Georges Bœuf est composé d’après le texte éponyme de Jean Giono, écrit en 1953. Magnifique occasion cet été de (re)découvrir l’œuvre littéraire aussi bien philosophique, humaniste et écologiste  ! La partition sonore, ainsi appelée par le compositeur, entoure, caresse et porte l’histoire du berger de Provence, Elzéard Bouffier. Ce dernier veut sauver sa vallée austère et brute en plantant chaque jour des glands pour lui donner vie. Le narrateur revient chaque année et constate l’étendue d’une magnifique forêt verdoyante et parfumée, tandis que le berger reste d’une discrétion absolue. Ne demandant aucun remerciement ni compliment, il ne tient qu’à
une chose : faire renaître sa région. La musique, interprétée par le saxophoniste Joël Versavaud et le percussionniste Claudio Bettinelli, nous plonge dans l’univers minéral et végétal du conte. Le vent, le bois ou encore l’eau  sont mis en musique avec des objets sonores trouvés par le compositeur dans l’environnement de Chaillol, là-même où se situe le récit de Jean Giono. Plutôt qu’une musique où la note est capitale, Georges Bœuf propose une matière sonore illustrative. Cette partition apparentée au caractère de la musique concrète accompagne les mots narrés par la comédienne Bénedicte Debilly. Sans mise en scène, l’histoire est entendue comme une fiction radiophonique dans laquelle la musique de Georges Bœuf s’unit à la pureté et la multiplicité des lectures du conte.

 

Avec le soutien de Musique Nouvelle en Liberté

Avec le soutien de la Direction des Affaires Culturelles Provence-alpes-Côte d’Azur du GMEM-Marseille, Centre national de Création de l'Adami, de la Sacem en partenariat avec la Ville de Gap et l’inspection académique des Hautes-alpes et le CFMI d'Aix-en-Provence.

 

distribution

Bénédicte Debilly - comédienne Claudio Bettinelli - percussions Georges Boeuf - compositeur Joël Versavaud - Saxophones

programme

La glandée
La traversée du désert
La guerre
Appel
Dialogue avec le vent
Danse des Fonctionnaires
Le regain
La pays ressuscité
La Gloire d'Elzéard

pour s'y rendre

Calculer un itinéraire depuis :

voir aussi