Nouvelle musique traditionnelle

COMPAGNIE RASSEGNA

Il sole non si muove

Billetterie

11/08/2018 - 21h

Cathédrale d'Embrun Communauté de Communes de Serre Ponçon

présentation

La Compagnie Rassegna explore depuis de nombreuses années les musiques populaires de Méditerranée. Avec Il sole non si muove, la flûte kaval, le luth arabe, la basse, la guitare baroque ou électrique invitent la viole de gambe à accompagner les chanteurs de la compagnie dans une célébration musicale, un somptueux hommage à la figure du musicien de la Renaissance, européen avant l’heure, croisant déjà les influences et les sonorités, pleinement acteur d’un monde en mouvement.

 

«Tout est meslé, rien de pur entre nos mains». Le philosophe du XVIe, Pierre Charron le dit et ajoute cette phrase, cinglante, qui sonne très contemporaine «Nous sommes circoncis, baptisés, juifs, mahométans, chrestiens avant que nous sachions que nous sommes hommes.»

 

Contemporains oui ces tourments, ces crispations identitaires, nationalistes ou confessionnelles…

La compagnie Rassegna a fait son nid dans la Méditerranée du mélange. De fait on mêle, on fait voyager, les instruments de musique, les mélodies et les horizons que chacun trimballe avec soi comme la poussière incrustée dans nos semelles… On fait circuler, on déterritorialise. Circulez, circulez car il y a tout à découvrir.

La Méditerranée n’a jamais été repliée sur elle-même : ouvrir large les fenêtres de nos préjugés. Rassegna joue délicieusement avec les anachronismes, les affinités, les confusions, la mémoire et ses trous… Confusion mais pas fusion, tension plutôt, comme un arc désirant qui étrille et relie les rives du temps et de l’espace.

 

Ce projet a impressionné Patrick Boucheron, professeur d’histoire médiévale au Collège de France ; il est à l’image de ce que l’historien défend. «L’humanisme se découvrant dans sa fragilité intérieure, creuse dans les failles de l’être, le lieu de l’autre, cette forme d’hospitalité qu’on nomme imagination…»

distribution

Bruno Allary : guitares flamenca, baroque et électrique, chant • Thomas Bramerie : contrebasse • Mireille Collignon : violes de gambe (basse et dessus) • Isabelle Courroy : flûtes kaval • Fouad Didi : chant, luth arabe •
Carine Lotta : chant • Sylvie Paz : chant, percussions • Carina Salvado : chant, percussions.

programme

Non val aqua : Bartolomeo Trombocino
Vale diva vale in pace : Bartolomeo Trombocino
Flow my tears : John Dowland
Come again #1 : John Dowland
Come again #2 : John Dowland
Come again #3 : John Dowland
Ode sur la misère et la pauvreté : Bruno Allary
La doncella guerrera : Anonyme
Nao tragais / Kopanit sa : Anonyme
The three ravens : Thomas Ravencroft
Salouni ya Ahle el hawa : Jilali M'Thired
Mom bar : Traditionnel
Polish V Ilanell : Tobias Hume
Dos estrellas le siguen : Manuel Machado

autres liens

WebTV Zibeline - Cie Rassegna IL SOLE NON SI MUOVE

pour s'y rendre

Calculer un itinéraire depuis :

voir aussi