A LA CROISÉE DES RÊVES

musique et poésie

Billetterie

25/07/2016 - 21h

Église du hameau de Saint-Michel - Chaillol Communauté de communes Champsaur-Valgaudemar

présentation

Méditation poétique et musicale autour de l’oeuvre du poète libanais Khalil Gibran, À la croisée de Rêves réunit trois artistes de culture et d’horizons musicaux différents. Françoise Atlan, ambassadrice des traditions judéo-arabes et Colin Heller, jeune violoniste issu de la tradition populaire haut-alpine accompagnent le compositeur et luthiste palestinien Moneim Adwan dans cette traversée du Prophète, oeuvre phare du poète.

«  Le Prophète », chef d’œuvre poétique de Khalil Gibran publié en 1923, évoque les questions universelles de l’homme face à la vie, l’amour, la descendance ou encore la foi. Imprégné de sagesse orientale, ce texte est traduit dans de nombreuses langues et vendu à des dizaines de millions d’exemplaires. Cet été, il est admirablement adapté (et traduit) par Jean-Pierre Dahdah, écrivain, chercheur et professeur d’arabe, pour la création de l’œuvre musicale qui en est tirée, A la croisée des rêves. Co-commandée par le festival de Chaillol et l’association Saba, cette pièce philosophique est mise en musique par Moneim Adwan, compositeur et joueur de oud né dans la bande de Gaza en 1970. Lors de ces concerts, il s’entoure sur scène de musiciens d’univers musicaux multiples, habitués des scènes du festival de Chaillol  : la chanteuse franco-algérienne Françoise Atlan et le multi-instrumentiste Colin Heller. Françoise Atlan est dotée d’une double culture familiale et musicale partagée entre l’Occident et l’Orient. Elle fait superbement cohabiter le chant classique et les répertoires arabo-andalous ou judéo-arabes. Quant à Colin Heller, jeune prodige passionné par les musiques traditionnelles, la chanson et le jazz, il joue du violon, de l’orgue, de la mandoline et des instruments plus rares comme la nyckelharpa (instrument traditionnel suédois à cordes et touches). Musicien dans différentes formations des Alpes, Colin Heller souhaite aussi s’ouvrir à d’autres horizons, comme la culture orientale. L’œuvre de Moneim Adwan est le symbole d’un métissage autour du « Prophète », ouvrage qui élève et guide chaque homme.

 

Co-comande de l'ECC et de l'association Saba.

Avec le soutien de Musique Nouvelle en Liberté

distribution

Colin Heller - violon, nyckelharpa, mandoloncellen Françoise Atlan - chant Moneim Adwan - composition, chants, instruments

programme

Composition de Moneim Adwan
sur des textes de Khalil Gibran
adaptation et traduction de Jean-Pierre Dahdah

autres liens

Site de Moneim Adwan Site de Françoise Atlan

pour s'y rendre

Calculer un itinéraire depuis :

voir aussi