Georges Boeuf

compositeur

présentation

Georges Boeuf, est né à Marseille en 1937. Ses premières compositions sont purement instrumentales, mais en 1969,il fait partie de ceux qui vont installer en France les premiers centres de musique électroacoustique avec le GMEM, dont il a assuré la présidence de 1974 à 2015, devenu depuis Centre National de Création Musicale dirigé successivement par Raphaël de Vivo et Christian Sébille.

En 1988, il crée la classe de composition du Conservatoire de Région de Marseille – dirigé alors par Pierre Barbizet -, établissement au sein duquel il avait enseigné auparavant la Formation Musicale, la technique du son et l’organologie.

Pierre Barbizet, Jean-Claude Pennetier, Roland Pidoux, François Le Roux, Irène Jarsky, Sonia Wieder-Atherton, Daniel Kientzy, Nicolas Miribel, Joël Versavaud, Jacques Dupriez, Bénédicte Debilly, Claudio Bettinelli, Rémi Delangle, le Nouvel Ensemble Moderne de Montréal (direction Lorraine Vaillancourt), le Groupe vocal Musicatreize et le Choeur Contemporain (direction Roland Hayrabédian), les Percussions de Strasbourg, le Quatuor Parisii, le Quatuor Bela, les Solistes de Sofia, l’Ensemble Télémaque sont parmi les principaux créateurs de ses oeuvres. 

Son catalogue compte actuellement cent dix oeuvres instrumentales ou mixtes et des partitions pour la scène et le cinéma. Il est le compositeur des cinq derniers films de René Allio.

Georges Boeuf a composé « Le chant de la nature » pour l’exposition permanente de la grande galerie de l’évolution du Muséum d’Histoire naturelle de Paris et l’opéra « Verlaine Paul », créé à l’Opéra de Nancy en 1996, repris à l’Opéra de Marseille en 2003.

Ses dernières œuvres : « Sonate pour violon » créée par Nicolas Miribel à Nice, « Six monodies de l’absence » pour saxophone ténor créée et enregistré par Joël Versavaud, « Noctua » pour voix et Alto sur un texte de Pierre Beltrame pour les quatre-vingt ans de Noël Lee, « Féline » pour clarinette basse créée par Rémi Delangle, « Anderem Ufer » pour Trio créé par Michael Dian, Alexandre Sauvaire et Samuel Etienne, « Fantasmatica sonata » pour violon baryton créée par Jacques Dupriez, « Messe des cendres » créée par Musicatreize, « Les quatre saisons de Ronsard » pour soprano, alto, ténor, baryton et quatuor à cordes, commande de l’Académie Francis Poulenc à Tours, « Spirale » pour violoncelle, piano et trois percussionnistes créée au Caire par l’Ensemble Symblema , « L’homme qui plantait des arbres » mélodrame sur un texte de Jean Giono, créé au Festival de Chaillol en 2013, « Couleurs du vent », 2° quatuor à cordes et Partita pour Accordéon, créés à Chaillol successivement par le Quatuor Bela et Elodie Soulard en juillet 2014 et juillet 2016.

En 2015, l’Orchestre Philharmonique de Marseille, le Chœur Contemporain et l’Ensemble vocal Musicatreize ont créés, sous la direction de Roland Hayrabédian « Les neiges éblouies », symphonie en quatre mouvements dans le cadre du Festival « les Musiques 2015 ». En 2017 il reprend sa création « Orbes » pour le Chesapeake Youth Symphony Orchestra.

Événements

11h du Fayore avec Georges Boeuf, Joël Versavaud, ... - Le Fayore - centre culturel valléen 11h du Fayore avec George Boeuf et Elodie Soulard - Le Fayore - centre culturel valléen JOURNÉE SACEM - Le Fayore - centre culturel valléen JOURNEE SACEM - L'homme qui plantait des arbres - Salle polyvalente - Chauffayer LE 11H DU FAYORE [3] - Le Fayore - centre culturel valléen LE 11H DU FAYORE NOUVEAU ! [3 BIS] - Le Fayore - centre culturel valléen L'Homme qui plantait des arbres - Chapelle des pénitents - Gap